S'abonner

L’atelier SESCHAOU, l’art de tisser les fleurs

L’atelier SESCHAOU, l’art de tisser les fleurs

L’atelier SESCHAOU, l’art de tisser les fleurs

Comme chacune de mes interviews, je suis excitée à l’idée de vous faire découvrir ces personnes qui sont passionnées par leur métier, et qui m’ émerveillent par leur « ténacité à faire découvrir aux autres leur passion.

J’adore tout ce qui se rapporte à la nature, les plantes, mais aussi les fleurs, et c’est donc tout naturellement que je vous présente aujourd’hui l’ atelier Seschaou. L’ atelier Seschaou est une entreprise de création sur mesure pour les événements et les vitrines de professionnels.
Mais je vais laisser la parole à l’énergique et adorable Saroeun SES, maman de 5 enfants (!) et créatrice de SESCHAOU. Bienvenue à Troyes!

 

Bonjour Saroeun, peux-tu nous présenter ton entreprise s’il te plait?

Bonjour Cécile! Je suis la créatrice de l’Atelier Seschaou, spécialisée  dans l’art du textile, l’art du papier et l’art floral. Mais je suis en train de développer une nouvelle entreprise qui verra le jour mi-décembre, et sera axée sur la décoration florale de mariage, et des créations pour les mariés (boutonnière, bracelet, couronne de cheveux, peigne). Je continuerais la création et l’art du tissage également.
J’ai commencé par animer mon blog, en montrant mes créations diverses et variées ( seschaou.fr/blog/) , puis petit à petit, j’ai commencé une petite activité lorsque j’ai vu que j’étais sollicitée par des particuliers et des entreprises.

Art floral

Art floral
Création Design: Atelier EKSENTO

Quelle est ta spécialité? L’ art floral?

Je suis une touche à tout. J’adore le DIY, je me plais à créer pleins de choses et à découvrir de nouvelles techniques. Je suis très à l’aise avec la création d’origami, de macramé, de tissage floral, de tissage de textile, d’art floral, et je développe ma technique de Kokedama ( Ndlr: art japonais de cultiver et sublimer des plantes, sans leur pot en plastique autour, d’une approche naturelle.).
Je n’ai pas de spécialité particulière, je crée au gré de mes envies et je m’adapte à la demande.
Le fait qu’il y ait de plus en plus des personnes qui sollicitent mon savoir-faire, ça me pousse à me perfectionner encore et encore, et à élargir mon champ de connaissances.

Art floral
Art floral

Waouh, ton savoir-faire est effectivement impressionnant, et ta curiosité également. Que ce soit pour l’origami ou pour le kokedama, tu t’es renseigné et tu t’es perfectionné de ton propre chef, qu’en est-il pour tes autres spécialités? As-tu fait des études en tant que fleuriste?

Non, pas du tout. J’ai tout appris en autodidacte. Pour ce qui est de l’art floral, je suis une grande amatrice de la nature et des plantes. J’ai d’ailleurs une jungle urbaine chez moi (rires)!
J’ai élargi mon champ de compétence aux fleurs, puis petit à petit, j’ai affiné mes couronnes, j’ai appris à réaliser les bouquets, les compositions florales. Lorsque la demande a été plus importante, j’ai décidé d’étendre mes champs d’actions aux décorations végétales de mariage.
Ce sera d’ailleurs ma principale activité de mars à octobre.
En parallèle, j’ anime des ateliers de création.

Art floral
Art floral

Art floral

Tu es très polyvalente! Que transmets-tu lors de tes ateliers? Quels sont les thèmes?

J’apprends aux participants à faire du tissage végétal, du macramé, des suspensions en macramé, des couronnes de fleurs, de l’origami, et divers autres choses. Encore une fois, je m’adapte à la demande!

En voyant tes créations, on a l’impression que tes inspirations viennent du style bohème. Est-ce exact?

Je ne me considère pas vraiment comme appartenant à un style. En tout cas, je n’arrive pas tellement à définir le style de mes créations.
J’aime la nature, les matières nobles, brutes. Donc oui, je suis certainement un brin bohème, mais sans le vouloir.

Art floral
Art floral

Oui, finalement, il n’y a pas besoin de te mettre dans une case; tes créations sont un mélange de ce que tu aimes, et c’est ce qui fait leur authenticité et leur charme.

C’est ça. Je travaille surtout sur du sur-mesure, en fonction, comme je le disais, de la demande. Je me sens plus libre dans ma créativité en appartenant pas à un style en particulier.

Quels sont les projets à venir pour toi et ton entreprise?

Je vais développer la partie mariage pour la saison 2018-2019, en sachant que j’ai à mon actif 22 mariages dont la plupart sont des étrangers..
Je vais également développer mon réseau car c’est une activité récente. J’anime quelques ateliers dans des concepts store. Je serai le 24 novembre chez Kids Etc., et le 30 novembre au studio Pandore, un concept store de Robe de mariée, pour une démonstration de mes créations auprès des futurs mariés.

Art floral

Je suis très impressionnée par ton parcours et surtout tes créations, notamment lorsque l’on sait que ça ne fait que un an que tout a débuté.

Merci! Mais il ne faut pas oublier qu’il y a beaucoup d’acharnement derrière; mes journées commencent aux aurores, et se terminent très tard. J’aime également chercher de l’inspiration sur Pinterest, dans des livres, des tutos sur internet, etc.

Quels sont les conseils que tu peux donner à quelqu’un qui veut se lancer dans le tissage floral comme tu le fais?

Nous sommes très peu en France à faire ce genre d’art. Je suis l’une des premières à maîtriser le tissage et les végétaux. J’ai une connaissance des fleurs qui fait que je sais quels végétaux utiliser. Pour réussir là-dedans il faut avant tout connaître la flore, car toutes les plantes et fleurs ne sèchent pas de la même manière, et si on utilise les mauvaises, la création moisi.
Je pense qu’il faut connaître également les produits que l’on emploie, bien s’informer sur le sujet, et s’entraîner énormément. C’est un art pas si simple que ça en a l’air donc il faut bien pouvoir maîtriser son sujet.

Art floral
Art floral
Art floral

La dernière question, quels sont tes conseils afin que l’on puisse réaliser une couronne de fleur originale, et quelles plantes utiliser?

Je peux conseiller l’eucalyptus qui a l’avantage de bien sécher et de sentir bon. Par exemple pour décorer la vitrine d’un bijoutier à Troyes, je lui ai accroché sur une branche de noisetier, de l’eucalyptus doré à la bombe de peinture,  en plus de plusieurs origamis avec les pointes dorées, censés représenter une bijouterie . On peut aussi faire une petite étoile avec de l’eucalyptus bombée également en dorée, et c’est également ce que j’ai utilisé pour cette même vitrine.
Cette plante est très belle, et bien adaptée pour cette période.

Art floral

 

Merci à  Saroeun pour sa gentillesse et ses précieux conseils. On ne peut que souhaiter une belle route à l’Atelier Seschaou pour 2018, même si on n’en doute pas, ce sera une très belle année pour son entreprise!
Pour ma part, je suis tombée amoureuse de son savoir-faire, de ses créations, et de l’art floral. Je vous laisse admirer son travail à travail les différentes photos qui vont suivre.
Si vous voulez plus de renseignements concernant ses prestations, ou tout simplement pour suivre son travail, rendez-vous sur :

son siteseschaou.fr
sa page facebook: facebook.com/Seschaou
son instagraminstagram.com/seschaou

Art floral
Crédit Photo: Léa Ferry
Art floral
Crédit photo: Léa Ferry
Art floral
Crédit photo: Frédéric Lopez

Art floral
Art floral
Art floral
Art floral

Art floral
Art floral
Art floral
Art floral
Art floral
Art floral
Art floral
Crédit photos: Saroeun SES

Related Stories

2 Comments

  • 6 mois ago

    Son travail est formidable, les photos magnifiques et l’interview super intéressante! 🙂 Ca m’inspire beaucoup mais côté peinture 😉 Merci pour le partage!

    • Nyna
      6 mois ago

      Merci beaucoup! Contente que ça te plaise!!

Laissez votre commentaire

Laissez votre commentaire Votre adresse email ne sera pas publié

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez nyna_decode sur Hellocoton

Psst, que diriez-vous de se retrouver une fois par semaine dans votre boîte mail ?

%d blogueurs aiment cette page :